Choisir une caméra embarquée de moto

Les motards sont particulièrement sujets aux accidents, et souvent, cela est dû à l’inattention des véhicules qui les entourent. Mais en cas d’accident, ce n’est pas toujours facile de prouver sa bonne foi. C‘est pour cela que de plus en plus de motards utilisent une caméra embarquée.

Par ailleurs, c’est aussi un moyen de partager ses meilleurs moments avec ses amis et de montrer des images incroyables.

Qu’est-ce qu’une caméra embarquée ?

Une caméra embarquée est une caméra portable que vous pouvez fixer sur vous ou votre véhicule et qui enregistrera en continu. A noter que la plupart se posent directement sur le casque et quelques-unes peuvent se fixer directement sur la moto voire sur un gant.

Comment se présente une caméra embarquée ?

La plupart des caméras embarquées pour moto se présentent comme une Go-Pro, ce dernier est d’ailleurs l’un des leaders du marché. En plus de la caméra, il y a en général le caisson étanche de protection et la fixation.

Comment bien choisir sa caméra embarquée de moto ?

Comme pour toutes les caméras, les premiers points à prendre en compte sont la définition de l’image, la qualité de l’objectif, le format d’enregistrement et la taille de la mémoire.

Il est primordial de choisir au moins une caméra haute-définition (1280 x 720 pixels) ou full HD (1920 x 1080 pixels), dans le cas contraire, les détails des scènes enregistrées risquent d’être dégradés ou les images prises en faible luminosité vont être floues.

Ensuite, il faut qu’elle enregistre au moins en 30 fps (ou images par seconde), voire 60, afin d’avoir une vidéo fluide.

Enfin, la qualité du capteur (en mégapixel, prévoir au moins 12) ainsi que l’angle de vision (en général entre 120 et 170 degrés) sont les derniers points en ce qui concerne la prise de vue.

Mais meilleures seront vos images et plus grandes seront vos vidéos, préférez donc toujours les caméras supportant des cartes SD de grande capacité (16 Go étant le minimum). Attention car la carte SD n’est pas toujours fournie.

Ensuite, vérifiez bien le système de fixation, toute chute pouvant s’avérer fatale pour la pauvre caméra.

Enfin, le caisson de protection. Si votre caméra n’est pas étanche et antichoc, ce petit caisson transparent est l’unique solution pour pouvoir profiter de votre caméra embarquée sans risque. Il n’est pas toujours fourni non plus.

Par ailleurs, attention au poids de l’appareil et à sa prise au vent, car sur un casque ça peut avoir son importance.

Les options d’une caméra de moto embarquée.

Les caméras disponibles sur le marché sont très variées, à des prix disparates, de quelques dizaines d’euros à plus de 400€.

On distingue d’ailleurs deux types de caméras embarquées bien distinctes, celles qui sont spécifiquement conçues pour les motards et les caméras sportives, aux utilisations plus larges.

Si la différence se joue évidemment sur la qualité des caméras, les options proposées sont aussi une donnée à prendre en compte.

  • La stabilisation d’image, important sous peine d’avoir des films inexploitables
  • Les batteries grande capacité ou les batteries supplémentaires.
  • Le Wi-Fi ou le Bluetooth, qui permettront de coupler votre caméra à votre smartphone et même de partager vos vidéos en direct.
  • La télécommande et/ou l’application mobile.
  • L’intercom, qui permet de coupler la fonction audio à la fonction vidéo.

En conclusion, que ce soit pour votre sécurité ou pour partager vos meilleurs moments avec vos amis ou vos abonnés Youtube, la caméra embarquée est un accessoire plus que nécessaire et utile. Le marché vous offrant aujourd’hui une large gamme de produits, vous n’aurez aucun mal à trouver votre bonheur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *